Profile

Fondé à Bruxelles en 1979, le GRIP (Groupe de recherche et d'information sur la paix et la sécurité) s'est développé dans le contexte particulier de la Guerre froide, ses premiers travaux portant sur les rapports de forces Est-Ouest. Durant les années 80, le GRIP s'est surtout fait connaître par ses analyses et dossiers d'information concernant la course aux armements, ses mécanismes et ses enjeux. Après la chute du mur de Berlin en 1989, prenant acte du nouvel environnement géostratégique, le GRIP a orienté ses travaux sur les questions de sécurité au sens large et a acquis une expertise reconnue sur les questions d’armement et de désarmement (production, réglementations et contrôle des transferts, non-prolifération), la prévention et la gestion des conflits (en particulier sur le continent africain), l’intégration européenne en matière de défense et de sécurité, et les enjeux stratégiques asiatiques. En éclairant citoyens et décideurs sur des problèmes complexes, le GRIP entend contribuer à la diminution des tensions internationales et tendre vers un monde moins armé et plus sûr. Plus précisément, l’objectif du GRIP est de travailler en faveur de la prévention des conflits, du désarmement et de l'amélioration de la maîtrise des armements. Le GRIP est un centre de recherche indépendant, reconnu comme organisation d'éducation permanente par la Fédération Wallonie-Bruxelles (Belgique). L'équipe est composée d’une vingtaine de collaborateurs permanents : les chercheurs, les chargés des publications et de la communication, le documentaliste, et le personnel administratif et de secrétariat. Le secteur recherche est aussi renforcé par une quinzaine de chercheurs-associés, en Belgique et à l’étranger. Le GRIP est actif au sein de nombreux réseaux internationaux de recherche. Les travaux de recherche du GRIP s'articulent autour des axes suivants : Prévention, gestion et résolution des conflits armés : étude des risques et menaces ; causes et conséquences des conflits, en particulier en Afrique centrale et de l’Ouest ; évaluation de l'emploi de la force ; développement des outils civils (médiations, négociations) ; opérations de maintien de la paix ; rôle des institutions internationales (ONU, UE, OSCE, UA, …) et des organisations sous-régionales africaines ; renforcement de l’expertise de la société civile. Prolifération des armes légères et contrôle des transferts d'armes : initiatives internationales, régionales et nationales en vue de réglementer la circulation des armes légères et d'améliorer les contrôles sur les transferts d'armes (conventions, législations, procédures) ; traçabilité et marquage des armes légères ; transferts d'armes vers les pays africains, détention d'armes par les civils. Défense et intégration européenne : politique et rôle de l'Union européenne dans le monde (développement de la PSDC) ; relations avec l'ONU et l'OTAN ; élaboration d'une doctrine européenne de sécurité et de défense ; évolution de la production d'armements et des budgets de défense ; restructuration des industries d'armement ; évolutions technologiques, programmes d'armements. Non-prolifération des armes de destruction massive : évolution des traités majeurs de non-prolifération nucléaire, biologique et chimique ; désarmement nucléaire et initiatives en faveur d’un monde sans armes nucléaires ; politique de l’Union européenne en matière d’armes de destruction massive, de biens et technologies à double usage ainsi que des missiles et de leur technologie.

Ambitions

The Shift helps members to make use of the global framework of the UN Sustainable Development Goals to map their societal ambitions.

16. Peace, justice & strong institutions

Le GRIP a pour mission, entre autres, de contribuer à la diffusion d'une culture de la paix, via ses travaux de recherche.