Generation Plastics: des jeunes challengent deux entreprises avec des solutions insolites

Sustainable Development Goal(s): 3. Good health6. Clean water and sanitation13. Climate action17. Partnerships for the goals

Priorities for change: Circular EconomyResources
Generation Plastics: des jeunes challengent deux entreprises avec des solutions insolites

Des témoignages inquiétants nous parviennent trop souvent sur la soupe de plastique dans nos océans ou les montagnes de déchets qui fleurissent à certains endroits. Rien qu’en Europe nous collectons plus de 25 millions de tonnes de déchets plastiques par an. Bon nombre de nos membres sont préoccupés par ce problème grandissant. C’est pourquoi, nous avons lancé Generation Plastics : 8 jeunes innovateurs travaillent avec deux entreprises de notre réseau pour réfléchir à des solutions.

Avec Generation Plastics, The Shift veut stimuler l’élaboration d’alternatives radicalement nouvelles. Nous faisons appel aux cerveaux de Generation T, l’initiative de The Shift et de l’organisation de jeunes Act4Change. Jan-Hendrik Serty de The Shift: “Avec Generation T, nous voulons mettre en contact la nouvelle génération de ‘change makers’, venant tant du privé que de la société civile, avec les principaux acteurs du marché. Notre initiative phare est le ‘CEO-challenge’. Lors de ces challenges, les jeunes confrontent leur vision à la politique de développement durable d’une entreprise. Différentes thématiques ont ainsi déjà été abordées comme l’alimentation, l’économie circulaire ou la consommation de plastique.”

Changement de mentalité

Les initiateurs de Generation Plastics sont 8 jeunes innovateurs. Avec Sodexo et Carrefour,  ils essayent de trouver des solutions aux problèmes des entreprises liés aux plastiques. Elias De Keyser: “Nous avons tous une grande affinité avec le sujet. Ma collègue de Generation T, Sophie Boucquey, fabrique des lampes à partir de déchets plastiques provenant de l’industrie du vêtement. Son entreprise s’appelle Plastivor. De mon côté, j’ai fondé Plastic Free Plux avec quelques amis. Nous essayons de convaincre les cafés sur la Place du Luxembourg d’utiliser des gobelets réutilisables plutôt que des jetables. Dans le Café Luxembourg, ils servent déjà leurs boissons dans nos gobelets. Quand The Shift m’a donné la chance de défier un gros détaillant, j’ai évidemment tout de suite accepté.”    

Elias et Sophie travaillent avec Carrefour. “Le projet a été lancé en octobre de l’année dernière. Ce n’est pas moins que le CSR Professional of the Year, Pascal Léglise, qui nous a fait visiter l’un de leurs magasins. Avec lui, nous avons identifié les goulots d’étranglements, pour lesquels Sophie et moi essayons actuellement de trouver des solutions. Nous visons un changement complet de mentalité, tant chez le détaillant que chez le consommateur. Il y a actuellement une grande sensibilité autour de la problématique de plastique, donc c’est maintenant qu’il faut agir. Le moment est venu de rendre toute la chaîne de production et de consommation plus durable.”

LA solution n’existe pas

Chez Sodexo, ils attendent avec impatience les résultats de l'équipe Generation Plastics. Jonathan Martens, responsable développement durable chez Sodexo : “Nous voulons remplacer tous les plastiques jetables par des solutions réutilisables ou recyclables d'ici 2020. Mais les alternatives ne vont pas de soi. Le plastique est omniprésent et les consommateurs doivent également être prêt à changer de comportement. Cependant, ce défi ne nous effraient pas ; nous voulons être pionniers dans le secteur des cuisines industrielles en travaillant, par exemple, avec des start-ups pour concevoir des solutions innovantes et circulaires. Vu que nous devons tenir compte du type de cuisine, des habitudes du consommateur … nous développons différentes alternatives. Pour nous, il n’existe pas de solution unique.”

Qu’attend Sodexo de ce trajet? “Nous voulons nous assurer que nous sommes sur la bonne voie. Utilisons-nous les bons matériaux, utilisons-nous la bonne méthode? Nous sommes par ailleurs aussi désireux de découvrir de nouvelles technologies ou de nouvelles manières de s’améliorer. Nous sommes ouverts à tout feedback.”

Jeux Olympiques

Generation Plastics a récemment organisé un workshop au World Resources Forum à Anvers. Jan-Hendrik Serty : “C’est un peu comme les Jeux Olympiques de l’utilisation des matériaux. Nous sommes fiers d’avoir pu en faire partie. Le public a été très impressionné par les projets novateurs de nos jeunes Elias De Keyser, Jasper Bloemen, Hélène Grandjean en Viktoriya Trutayeva. Ces derniers ont débattu en direct avec les responsables de Carrefour et de Sodexo et ont fait monter la pression en leur posant toute une série de questions pertinentes. Nous étions par ailleurs présents au colloque internationale ‘Which sustainable future for plastic?’ à Mons. Ce fût une expérience fort enrichissante pour nos jeunes innovateurs.

Membres mentionnés dans cet article