La diligence raisonnée permet d'évaluer l'impact de votre entreprise

Sustainable Development Goal(s): 17. Partnerships for the goals

Priorities for change: Transversal
La diligence raisonnée permet d'évaluer l'impact de votre entreprise

Dans le passé, seuls les initiés en comptabilité ou les experts en acquisitions d'entreprises utilisaient le terme "due diligence". Afin de s'assurer qu'ils n'achètent pas un chat dans un sac, toute l'entreprise est soumise à un contrôle. Cependant, ces dernières années, le terme est également apparu dans les stratégies commerciales des entreprises et des organisations.

Les consultations de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) montrent que le développement durable joue un rôle central dans la stratégie des entreprises belges. Les clients et les actionnaires sont également de plus en plus exigeants.

De plus en plus d'entreprises et d'organisations prêtent également attention à la diligence raisonnée. Boris Verbrugge, chercheur à l'HIVA - Institut de recherche sur le travail et la société de la KU Leuven : "Il s'agit de détecter et de traiter activement les risques pour l’humain et l'environnement dans tout le fonctionnement de l'entreprise. Si, par exemple, vous exigez de vos fournisseurs qu'ils travaillent super vite et bon marché, vous devez vérifier si cela n'encourage pas l'exploitation de leurs travailleurs. La diligence raisonnée s'applique donc également à votre chaîne d'approvisionnement. Il est important d'engager un dialogue avec vos fournisseurs. Un bon suivi vous permettra d'évaluer, d'adapter et de progresser ensemble dans le domaine de la responsabilité sociétale des entreprises".

Un soutien de haut niveau

Au niveau international, il existe un certain nombre d'outils pour traduire les principes de diligence raisonnée dans la pratique. Par exemple, les Nations unies ont élaboré les principes directeurs. Les entreprises peuvent également utiliser les SDG pour communiquer sur leur analyse des risques. En outre, il existe des normes ISO, comme la norme ISO 26000, qui déterminent les conditions d'une bonne politique de diligence raisonnée.

L'OCDE a également élaboré des lignes directrices, dont une feuille de route qui fournit des conseils sur chaque étape du processus : analyse des risques, plan d'action, suivi, communication externe et mesures correctives. De plus, l'OCDE a produit des manuels spécifiques pour plusieurs secteurs. Un certain nombre d'organisations sectorielles belges, en collaboration avec les entreprises, prennent des initiatives adaptées à leurs besoins spécifiques. Un exemple est TruStone, une initiative dans le secteur de la pierre naturelle.

La consultation est la clé

De nombreuses entreprises travaillent avec des fournisseurs et des prestataires du monde entier. Cela rend le suivi de la diligence raisonnée difficile, en particulier pour les PME. "Les ONG locales et les ambassades peuvent nous aider à garder un œil attentif", explique Ineke De Bisschop, attachée à la FEB : "La collaboration est donc la clé d'une politique de diligence raisonnée efficace. Les plus grands succès sont obtenus grâce à la consultation des gouvernements et des syndicats locaux et internationaux. De cette façon, vous pourrez créer des conditions de concurrence équitable avec des règles et des accords qui tiennent également compte des besoins et du contexte du secteur".

Café durable

La diligence raisonnée occupe également une place importante chez le négociant en café anversois EFICO, une PME belge. EFICO importe des grains de café vert bruts de 39 pays d'origine. "Nous avons été le premier négociant en café à souscrire aux dix principes du Pacte mondial des Nations unies en 2003", déclare Dorien Van Dun, Marketing & Communications Executive chez EFICO. "C'est le cœur de notre politique de diligence raisonnée. Nous avons traduit cela dans les cinq SDG les plus pertinents et les plus efficaces pour nous : production responsable, travail équitable, éducation de qualité, énergie durable et partenariat. Avec notre Fondation EFICO, nous avons eu un impact positif depuis 2003 au travers plus de 70 projets dans 17 pays".

"Par exemple, un projet a été mis en place en Colombie en collaboration avec la Fondation Collibri de Colruyt. L'objectif est de soutenir de manière durable les producteurs de café locaux. Nous avons constaté que l'âge moyen des caféiculteurs est supérieur à cinquante ans. C'est pourquoi nous avons investi, entre autres, dans une école qui forme une nouvelle génération à devenir des producteurs durables ayant des compétences en gestion. De cette façon, nous arrivons à une situation gagnant-gagnant. Nous achetons maintenant du café durable et biologique de meilleure qualité, à un prix plus élevé pour les agriculteurs. SEABRIDGE, dans le port de Zeebrugge, est un autre exemple de la manière dont EFICO se concentre sur la durabilité. L'énergie verte, le traitement innovant des déchets et l'économie circulaire sont au cœur de cet entrepôt de café unique en son genre".

The Shift: "L'Agenda 2030 et les objectifs de développement durable soulèvent la question de savoir comment les organisations au sens large contribuent à une société durable. La diligence raisonnée est une réponse à cette question".

La diligence raisonnée n'est pas nouvelle, même dans le contexte de l'entrepreneuriat durable, mais elle a gagné en importance ces dernières années. Ce thème fait l'objet d'une attention croissante dans la gestion stratégique des entreprises et figure désormais en bonne place sur l'agenda politique. Les Nations unies et la Commission européenne examinent la possibilité d'établir des normes contraignantes. Notamment, le commissaire Didier Reynders a récemment promis d'introduire des normes européennes contraignantes en matière de diligence raisonnée dès 2021. De nombreux États membres ont déjà élaboré leur propre cadre pour l'application des normes de diligence raisonnée. Les entreprises peuvent, par exemple, être tenues pour responsables des violations des droits de l'homme chez leurs sous-traitants à l'étranger.

Erik Post de The Shift : "On attend de plus en plus des entreprises qu'elles contrôlent non seulement leurs propres opérations mais aussi celles de leurs fournisseurs. La diligence raisonnée est un moyen d'identifier et d'éliminer l'impact négatif potentiel sur l’humain et l'environnement tout au long de cette chaîne. C'est pourquoi, chez The Shift, nous estimons qu'il est important de mettre à la disposition de nos membres l'expertise sur ce sujet".