The Shift a participé à l’élaboration de la Belgian SDG Charter for International Development à l’initiative du vice-premier ministre et ministre de la Coopération au développement Alexander De Croo. Elle a été signée officiellement le 18 octobre 2016 par plus de 80 entreprises, acteurs de la société civile et représentants du secteur public. Les signataires montrent ainsi leur volonté d’instaurer une croissance économique plus durable et inclusive en Belgique et dans nos pays partenaires.

La liste s’est depuis élargie à plus de 100 signataires. En 2017 The Shift a également organisé quatre Change Labs. L’occasion pour les signataires de se soutenir mutuellement et d’explorer des propositions de collaborations.

Concrétiser des partenariats

Le 22 février dernier, nous avons invité les signataires à un premier Change Lab, auquel ont participé une trentaine d’entreprises, d’ONG, d’instances publiques et d’autres organisations. Elles se sont penchées sur la manière de convertir leur engagement en partenariats concrets.

La matinée a débuté par une présentation de la trajectoire prévue afin de transposer la charte dans des partenariats. Avant d’informer les participants, Piet Colruyt et Steven Serneels ont présenté différents exemples à suivre extraits de leur livre «Allemaal Sociaal 3.0: Kunnen ondernemers de wereld redden?».

Les participants se sont ensuite mis au travail. Pas moins de quinze initiatives et idées ont été lancées: pénurie d’eau, digital data gap, création d’emplois dignes, extension de réseaux locaux, lutte contre l’appauvrissement du sol et du paysage... Au final, cinq propositions à développer ont été retenues.

Énergies renouvelables

Le 15 mars, nous avons réuni une quarantaine de signataires lors d’un deuxième Change Lab. Les participants se sont livrés à un brainstorming sur la possibilité de créer un fonds d’investissement pour les énergies renouvelables.

Lors de cette table ronde nous avons examiné ensemble les possibilités de créer un fonds d’investissement pour les énergies renouvelables. Lucas Demeulenaere du SPF Santé, Santé publique, Sécurité de la chaîne alimentaire et Environnement – Service Changement climatique, a introduit ce workshop. Johan Elsen, de Oikocredit Belgique, a ensuite présenté les ambitions et la vision du réseau AREA (Affordable Renewable Energy for All). Et Dries Bossuyt, CFO de Tiger Power, s’est quant à lui arrêté sur des possibilités de fonds d’investissement AREA.

Les chaînes alimentaires internationales

Le troisième Change Lab qui s’est tenu le 19 avril s’adressait aux acteurs des chaînes alimentaires internationales. Aux côtés d’une trentaine de signataires, nous avons évalué le potentiel de collaboration en vue de rendre les chaînes agroalimentaires plus durables.

Ce workshop a permis de développer une idée concrète: créer un groupe de travail sur le thème des chaînes d'approvisionnement de café, dans le but de promouvoir le café durable auprès des consommateurs et des torréfacteurs, d’uniformiser différents labels de durabilité et de regrouper des initiatives internationales autour du café zéro émissions. Cette idée sera développée par l'initiateur Efico, le cabinet De Croo et le Trade for Development Centre.

Santé et accès aux soins médicaux

Le 18 mai s’est tenu un quatrième et dernier Change Lab autour de la santé et de l’accès aux médicaments. L’objectif était d’aller à la rencontre d’une série de besoins concrets et d’initiatives menées par les signataires et l’ensemble des acteurs belges de la santé.

Le Change Lab était articulé autour de deux thèmes collectifs figurant à l’agenda de différents acteurs. Le premier, à savoir la santé sexuelle et reproductive, découlait de l’initiative internationale She Decides. Le second thème, SMART Communities, jetait un pont entre les applications digitales et l’amélioration de l’infrastructure dédiée à la santé.

D’abord, plusieurs signataires ont eu l’occasion de présenter leurs partenariats et bonnes pratiques. Ensuite, les participants ont été divisés en groupes pour approfondir les deux concepts les plus plébiscités.

Échanges avec Paul Polman et la Reine Mathilde

Avec le soutien du ministre de la Coopération au développement Alexander De Croo, nous avons également mis les signataires en contact avec plusieurs SDG Advocates internationaux. Nous avions ainsi invité un groupe de CEO belges à un petit-déjeuner en compagnie du CEO d'Unilever Paul Polman le 7 juin. Les chefs d’entreprise y ont discuté de la manière dont ils peuvent contribuer à la réalisation des SDG. Dans le même but, The Shift a convié la Reine Mathilde et dix entrepreneurs belges autour d’une table ronde dans la société Vyncke à Harelbeke en juin et une 2ième table ronde en décembre chez le chocolatier Belvas à Ghislenghien.

Prochaine étape

En 2018, nous souhaitons aider une série de partenariats à prendre forme, d’une part en continuant à réunir les signataires et de l’autre en soutenant plusieurs projets (pilotes).

Nous mettons également les collaborations existantes sous les feux des projecteurs grâce à notre Sustainable Partnerships Award. Lors de la 4ième édition fin 2017, les partenariats ayant un impact international pouvaient également participer. Découvrez les gagnants et tous les autres projets sur sustainablepartnerships.be.