Qu'est Sign for my Future?

Le 5 février, la campagne climatique Sign for my future a été lancée. Sign for my future est une pétition qui s’adresse à tous les citoyens belges pour encourager le monde politique à mener une politique climatique ambitieuse. L’objectif est d’envoyer un signal fort à nos politiciens à l’approche des élections en mai 2019.

Concrètement, Sign for my future souhaite voir la Belgique devenir climatiquement neutre d’ici 2050, incluant une diminution rapide des émissions dès les prochaines années. Pour garantir cette réduction, la campagne a trois revendications: une loi climatique qui vise zéro émissions nettes, un plan d’investissement et une évaluation indépendante de la politique.

Comment est-ce que Sign for my Future est née?

En 2016, Guy Weyns et Koen Verwee, inquiets de l'avenir de leurs enfants, se sont concertés et ont conçu l’idée de lancer une grande campagne. L’objectif: donner un mandat climatique à nos politiciens et leur faire faire le nécessaire pour limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, tel que défini dans l’Accord de Paris.

Pour concrétiser leur idée, ils en ont parlé avec le plus grand nombre de personnes possible. Ainsi, ils ont également contacté notre directeur David Leyssens, en lui demandant s’il pouvait les aider à mettre en place un large mouvement qui pourrait peser effectivement en faveur d’une loi climatique forte.

Après avoir mené de nombreuses discussions avec des acteurs issus aussi bien d’organisations de la société civile, que du monde scientifique, des médias et des affaires, l’asbl Mandat Climatique a été créée en 2017 avec une quinzaine d’individus. L’idée de l’asbl? Donner un mandat positif et extrêmement clair à nos politiciens pour qu’ils ajustent les politiques en place, et ce avant les élections en mai 2019.

Sign for my Future est une coalition temporaire. Ce projet prendra fin après la formation du gouvernement en 2019.

Que font nos membres?

Nombre de nos membres lancent régulièrement des initiatives en faveur du climat. Plusieurs organisations au sein de notre réseau ont par exemple adopté une politique de mobilité ambitieuse. Lors de l’Impact Network organisé mi-février, diverses entreprises ont partagé leurs bonnes pratiques et solutions en matière de mobilité des employés. Deloitte, Accenture et IBA ont ainsi témoigné de leurs ambitions. Ils stimulent la mobilité durable notamment en accordant aux employés des abonnements de vélo, en mettant un nombre limité de places de parking à disposition et en promouvant les conference calls pour diminuer les déplacements.

En quoi consiste le rôle d'ambassadeur?

Les ambassadeurs de la campagne s’engagent à répandre le message auprès de leur organisation et leur réseau. Les ambassadeurs signent sur www.signformyfuture.be et s’engagent personnellement à soutenir la campagne et à la promouvoir en interne auprès de leurs collaborateurs et/ou vers l’extérieur (fournisseurs, partenaires, clients). Pour beaucoup, il s’agit d’une occasion unique pour mobiliser leur équipe autour de la problématique climatique et de leur montrer qu’ils sont une organisation visionnaire.

Outre les nombreuses photos de pouces blancs et vidéos d’ambassadeurs que nous voyons apparaître dans différentes communications, voici un aperçu d’autres exemples concrets d’actions:

BNP Paribas Fortis a lancé un challenge et tente de rassembler 10.000 signatures via leur propre lien url. BNP a rempli ses bureaux d’affiches et a appelé ses employés à signer sur un mur dans deux des bureaux principaux. EDF Luminus a publié un article sur son blog à propos de David Leyssens et Herlinde Baeyens, deux personnes qui font la différence. VDK Bank a créé un nouveau site web pour la campagne. Tous ceux qui signent la pétition Sign for my Future via ce site web, signent pour plus de forêt en Belgique. Car pour chaque tranche de dix signatures, VDK Bank s’engage à planter un arbre dans les Ardennes Flamandes.

Eneco de son côté demande aux visiteurs de Batibouw de signer la pétition via des tablettes. D’autres membres ont également placé des tablettes à cet effet à l’accueil de leur organisation. Le 10 mars, les gros pouces blancs seront de sortie au Noah’s Train, l’initiative de Lineas (accessible au grand public au Train World jusqu’au 10 mars inclus). Plus d’information à ce sujet ici. Unilever a invité deux de nos jeunes porte-paroles pour un Town Hall meeting pour tous ces employés, suite à laquelle un moment de signatures était prévu. L'ERM organise le 4 avril un lunch inspirant en matière de risques liés à l'eau, leur impact sur la gestion opérationnelle de l'entreprise et les solutions disponibles.